Notes de dégustation

Accueil

home

Etiquette Saveniières

Savennières - Clos la Royauté

Couleur jaune clair avec des reflets verts, nez discret légèrement mentholé et vanillé qui évoque le fenouil l’attaque en bouche est franche et très nette . L’austérité propre aux terroirs de schiste de cette région  est ici enveloppée dans un carré de soie qui lui donne une touche d’élégance raffinée . L’acidité propre au Chenin est juste assez présente pour terminer sur une note de citrons légèrement confits .L’ensemble est harmonieux, riche sans être pesant la solide structure de cette bouteille lui permettra d accompagner sans faiblesse les crabes ou homards servis avec des sauces généreusement épicées ;sa complexité qui s’exprime en finesse et en retenue lui permettra aussi de dialoguer avec la chair délicate et subtile de quelques spéciales de Marenne ou plates de Belon .
Boire maintenant pour la fraîcheur ou d’ici à 2010 pour jouir de l’épanouissement des arômes encore dans leur écrin.

Etiquette Anjou Rouge

Anjou rouge 1999

Robe sombre, nez de fruits rouges l’attaque en bouche est suave et harmonieuse. La structure est suffisante pour affirmer une personnalité plutôt joviale et sans détours.
La finale est à l’image du vin discrète et pleine de charme.
Boire maintenant. Oui et en reboire !

Etiquette Anjou Villages

Anjou Villages 1988

Couleur rubis foncé nez complexe parfois cassis. En bouche la netteté des saveurs respire la franchise, un peu vif sans agressivité, un peu câlin sans mièvrerie, il appelle le navarin d’agneau, le bœuf mironton et toutes les recettes de mon grand père. La finale est persistante et harmonieuse, elle reste marquée par les notes fruitées du début.
Boire maintenant ou d’ici à 2005.

 

Anjou Villages 1997

Tenue sombre, nez de fruits noirs évoquant la mûre. En bouche  le volume est impressionnant,
Comme souvent lorsqu’il est cueilli à maturité parfaite, dans un beau millésime, le cabernet franc se drape d’un manteau de velours. Structure complexe, concentration de fruits, réglisse, la variété des impressions ne semble pas devoir cesser. La  finale persistante et soyeuse, presque onctueuse prolonge ces sensations rares que seule peut révéler  la magie du cabernet franc.
Boire  jusque en 2010  (prévoir cependant quelques pauses)

ligne 

©2015 - Vignobles Laffourcade - mentions légales - conditions d’utilisation
Réalisation www.diagnostic-formation.com - mise à jour lundi 16 février 2015